Un espace historique sur le mouvement ouvrier

Un espace historique sur le mouvement ouvrier

socialisme, origines du communisme français, biographies


SISSAN Louis.

Publié par François Ferrette sur 21 Juillet 2011, 22:19pm

Catégories : #éléments biographiques

SISSAN Louis.

Après-guerre, Sissan est postier de profession mais aussi secrétaire-adjoint de la section SFIO de Carcassonne en 1919 puis son secrétaire en 1920. Ses activités sont importantes durant l’année 1920 même si le public n’est pas au rendez-vous. Ainsi, la section socialiste de Carcassonne  réunit 90 personnes le 11 juin pour une causerie sur le marxisme. Le 4 juillet, un meeting intersyndical réunit au théâtre municipal pour l’extension des droits syndicaux aux fonctionnaires, une centaines d’auditeurs. La section socialiste de Carcassonne du 21 septembre révèle  les rapports de forces en son sein. Alors que Sissan se plaint du blocage de ses communications par le Midi socialiste, Valette et Boilevin contestent son argumentation sans que cela ne provoque de tollé. On reconnaît le droit au Midi socialiste d’avoir ses choix de tendances et de ne pas faire de publicité aux partisans de la 3ème Internationale. Malgré ces dissensions, la section a organisé la venue de Paul Vaillant-Couturier Prévue le 24 septembre au théâtre municipal. Un millier de personnes se pressent pour entendre le député exalter la révolution russe. Le 4 novembre, la section socialiste de Carcassonne traite de l’adhésion à la 3ème Internationale avec une quarantaine de personnes. Les partisans des trois tendances s’affrontent alors. Le résultat donne 25 voix pour l’adhésion sans réserve, 15 voix avec réserve et 2 voix contre l’adhésion. Publie deux articles dans le Midi socialiste en novembre 1920 en faveur de l’adhésion à l’Internationale communiste.

Il anime le comité de la 3ème Internationale à Carcassonne et sera un des principaux fondateurs de la fédération communiste, dont il deviendra le premier secrétaire fédéral en 1921.

 

Source : thèse de HA Kyung-Soo, la SFIO de l'entre deux guerres dans le département de haute Garonne à travers le midi socialiste, 1994, Toulouse. Témoignage de Dominique Gimenez dans le Travailleur de l’Aude, 31 décembre 1950.

Commenter cet article

Archives

Articles récents