Un espace historique sur le mouvement ouvrier

Un espace historique sur le mouvement ouvrier

socialisme, origines du communisme français, biographies


DONDON Joseph, Georges.

Publié par archivescommunistes sur 19 Novembre 2011, 09:33am

Catégories : #éléments biographiques

DONDON Joseph, Georges.

Né le 28 octobre 1882 à Décise (Nièvre)Déjà repéré par la police avant guerre comme anarchiste, il fréquentait les réunions avec, notamment, Vigo et Mauricius. Joseph Dondon fait partie de cette génération anarchiste qui n’hésitait pas à pratiquer des activités illégales. En 1906, il était noté aux Sommiers Judiciaires pour tentative d’escroquerie. Il a été arrêté en 1907 pour fabrication et émission de fausse monnaie mais a bénéficié d’une ordonnance de non lieu alors que sa sœur, impliquée également a été emprisonné en 1908 pour cinq ans. Son logement a été perquisitionné le 09 septembre 1914, suivi d’une inculpation le 15 du mois, pour le même délit. Mais Joseph Dondon a encore une fois reçu un non lieu.

 

Bien qu’exempté de service militaire, il est engagé volontaire le 16 janvier 1915 dans le 13è Régiment d’Artillerie. Il a été réformé le 03 juillet 1917 et depuis cette date a habité le 19è arrondissement de Paris, a exercé le métier de vannier puis s’est occupé de transactions commerciales. Selon la police, il vivait dans une certaine aisance du fait de ses diverses activités professionnelles.

 

Abonné à La Vie ouvrière, Dondon était sans doute le Dondon élu le 08 mai 1919 trésorier adjoint du Comité de la troisième Internationale, aux cotés de Marcel Hasfeld. Mais on ne trouve nulle trace d’activités pacifistes de sa part, on ne sait s’il fréquenta les réunions du Comité pour la Reprise des relations Internationales. Il ne se fit pas remarquer par la police qui le notait encore présent à la direction du Comité en mai 1920.

 

Les relations orageuses avec sa femme expliqueraient sa demande de passeport pour Sao Paulo le 13 août 1920. Par la suite, il ne fit plus du tout parler de lui.

 

SOURCES : Centre des Archives Contemporaines, cote 20010216, article 254, dossier 11413.

 

François FERRETTE

Commenter cet article

Archives

Articles récents